Le Carrefour de ressources en interculturel (CRIC) a été honoré  comme récipiendaire du prix du Maire de Montréal en démocratie pour 2015. Ce prestigieux prix est offert une fois par année à un organisme qui favorise la participation à la vie démocratique et aux instances démocratiques des résidents et ce, à plusieurs niveaux.

Plusieurs actions de l’organisme favorisent l’inclusion et le transfert des codes culturels reliés à la démocratie : des ateliers sur les différents paliers du gouvernement et sur leur fonctionnement, des visites aux diverses instances démocratiques, la présentation des enjeux électoraux, et bien plus. Seulement en 2015, nos participants ont rencontré les élus de tous les paliers du gouvernement, ils ont visité le conseil d’arrondissement et posé des questions au Maire Denis Coderre qu’ils avaient élaboré ensemble.

Notons que plusieurs immigrants viennent de pays où la démocratie se vit différemment, et même dans certains cas, de pays avec de très bas niveaux de démocratie et de participation citoyenne. L’organisme doit donc faire un transfert de connaissances et de codes culturels liés au processus démocratique et à la participation citoyenne, car les connaissances et façons de faire ne vont pas de soi.

«Chez nous les choses sont différentes. Nous ne pouvons jamais contacter les élus», dit Ania Zolmajd, une femme-relais impliquée dans l’organisme. Elle est arrivée de l’Iran il y a un an et demi, et elle adore Montréal ainsi que les processus démocratiques en place dans son nouveau pays.

«Les nouveaux arrivants veulent s’impliquer et contribuer à la démocratie montréalaise», dit Veronica Islas, coordonnatrice du CRIC, «Il faut juste les accompagner et leur faire connaitre les systèmes, les façons de faire, les codes culturels, incluant les codes reliés à la démocratie». Cela facilite leur inclusion et leur sentiment d’appartenance à la communauté d’accueil.